Création de contenu photo

La création de contenu photo, c’est quoi?

La création de contenu photo pour les réseaux sociaux, c’est l’utilisation d’images pour capter l’attention des utilisateurs dans le fil d’actualité. Les images (photos, illustrations, GIF, etc.) doivent entretenir un lien avec la marque, la campagne et le sujet en plus d’être percutantes et pertinentes. La création de contenu photo est nécessaire pour atteindre les objectifs d’une stratégie de réseaux sociaux. Pour ressortir du lot, le plus important est toutefois la création de contenu de qualité.

Pourquoi en avez-vous besoin ?

Pour vous arrimer aux plateformes sociales. La majorité des réseaux sociaux placent le visuel à l’avant-scène. Pensez à Instagram, Pinterest, Facebook, et même à LinkedIn et Twitter.

Pour ressortir dans le fil d’actualité de vos abonnés. Lorsqu’ils font défiler leur fil d’actualité, les utilisateurs des réseaux sociaux commencent par regarder les images, puis ils lisent le texte qui les accompagne si vous avez réussi à capter leur attention. En un coup d’œil, ils doivent comprendre votre message. 

Parce qu’une image vaut effectivement mille mots. On a beau avoir les meilleures publications au monde, la première chose que l’on voit, c’est l’image. Si l’image attire le regard, la description qui l’accompagne sera lue. L’objectif est de publier des images qui arrêtent les pouces, autrement notre contenu se perd dans toutes les publications. Nos belles photos n’ont donc pas pour seul objectif de plaire aux fans et aux abonnés; elles contribuent à l’atteinte des objectifs de marketing de nos clients. 

Que faire si vous n’êtes pas propriétaire d’une banque de photos? 

Avoir une banque de photos ne va pas de soi pour toutes les entreprises. Si c’est votre cas, vous pouvez par exemple vous tourner vers des visuels aux couleurs de votre marque ou des vidéos provenant d’une banque de photos. 

Les avantages d’une banque de photos 

  1. Moins onéreuse que la production de vidéos
  2. Contenu réutilisable
  3. Outil de partage interne
  4. Rapide (moins de recherche)
  5. Moins onéreuse en général puisque les droits vous appartiennent

Les avantages de la création de photos

  • Augmentation de la notoriété
  • Humanisation de la marque
  • Inspiration de la communauté
  • Établissement de la crédibilité
  • Création d’engagement 
  • Promotion des produits
  • Augmentation des ventes
  • Obtention de trafic par Google Images

L’image que vous projetez sur les réseaux sociaux devient votre image de marque dans l’inconscient des utilisateurs. C’est donc votre réputation qui est en jeu. 

La qualité avant tout. Attention aux images de piètre qualité. Tourner les coins ronds peut être tentant, mais les photos de mauvaise qualité sont traîtres. Cheap is expensive, comme on dit en anglais. Chaque mauvaise photo peut avoir un impact considérable sur la portée de vos publications et l’engagement qu’elles suscitent.

Comment ça fonctionne?

La création de contenu photo pour les réseaux sociaux est un processus complexe qui nécessite beaucoup plus que la prise de quelques clichés à l’aide d’un iPhone. 

Les trois ingrédients clés pour produire de bonnes photos pour votre marque

→ Une réflexion stratégique

→ Une planification rigoureuse 

→ Une exécution impeccable 

Étape 1 : Précision des besoins, des objectifs et du budget

Bien qu’il s’agisse d’un travail d’artiste, la création de contenu photo tient toujours compte des objectifs de marketing et des ressources de la marque. 

Les éléments pour créer un bon photoshoot

  • Le produit
  • La marque 
  • Les objectifs 
  • Les publics cibles
  • Les messages clés
  • Les ressources disponibles (main d’œuvre + budget)

Étape 2 : Choix des thématiques et création des tableaux d’inspiration (moodboards)

Cette étape consiste à mettre sur papier des idées générales illustrant de façon pertinente et créative le message à transmettre. 

Les éléments pour créer de bonnes thématiques

  • La saisonnalité
  • Les dates des lancements de produits
  • Les nouveautés et exclusivités
  • L’image de marque actuelle
  • L’image de marque visée
  • Les couleurs de la marque
  • Les autres éléments créatifs

Le Moodboard. Une fois les thématiques approuvées par le client, c’est le moment de créer le tableau d’inspiration (moodboard) qui inclut les couleurs, les matières et l’aspect général désiré.  

Étape 3 : Choix de l’équipe et des lieux

L’équipe. Selon le budget et les ressources disponibles, l’équipe peut être composée des membres suivants : photographe, directeur(trice) artistique, styliste (mode ou culinaire), maquilleur(se), figurants, assistants de production, etc. 

Le lieu. Photoshoot en studio, à l’extérieur, dans une maison ou dans une boutique? Les possibilités sont multiples. À partir des thématiques et des tableaux d’inspiration, on choisit ce qui est le mieux. Le photographe peut contribuer au repérage.

Étape 4 : Communication des instructions à l’équipe et planification des tableaux

Communiquer les instructions. Une première rencontre d’équipe est alors organisée. Cette rencontre est cruciale pour que chaque membre comprenne bien la stratégie, les objectifs, son rôle et ses responsabilités pour livrer des photos de qualité. 

Organiser un photoshoot. Il faut beaucoup de coordination et de travail sur le terrain pour organiser un photoshoot. Pour chaque tableau, on précise comment on voit la photo et on prévoit les éléments nécessaires pour la réaliser. 

Ce qu’il faut pour un photoshoot

  • Dresser la liste des accessoires et du matériel à prévoir.
  • Faire les achats.
  • Planifier la séquence des tableaux.
  • Organiser l’horaire des figurants.
  • Réserver les lieux.
  • Planifier le système d’approbation des photos avec le client.
  • Etc.

Une organisation insuffisante mène nécessairement à un échec. Impossible de faire du zèle lorsqu’il s’agit de se préparer. Le succès de votre photoshoot se joue ici. 

Les erreurs fréquentes lors d’un photoshoot

  • Compter sur l’inspiration du photographe.
  • Ne pas avoir de moodboard.
  • Ne pas avoir tous les accessoires nécessaires. 
  • Ne pas avoir organisé la séquence des photos.
  • Avoir prévu trop peu de temps.
  • Ne pas avoir de batteries de recharge (pour tout l’équipement).
  • Donner des instructions imprécises à son équipe.
  • Donner des instructions imprécises à son photographe.
  • Ne pas faire faire suffiamment de photos.
  • Etc. 

Étape 5 : Journée du photoshoot

Le jour J est arrivé. Vos tableaux sont planifiés, votre équipe est en place. Ça commence.

Est-ce que le client est sur place? Dans un monde idéal, oui. Il y a beaucoup d’action pendant un photoshoot. Souvent, des décisions doivent être prises sur le vif, et si le client est sur place, ça facilite beaucoup le travail! Un peu comme sur une chaîne de montage, on veut enfiler les tableaux les uns après les autres, sans perdre de temps. C’est une séquence bien huilée qui a été répétée des dizaines de fois. S’il y a un délai pour l’approbation, le photoshoot est ralenti.

La magie du photoshoot. Même quand la préparation est suffisante, il peut arriver qu’un tableau ne réponde pas exactement à la commande. Quand le client est sur place, l’ajustement peut se faire en quelques minutes. Toutefois, si on passe au prochain tableau sans que la photo précédente ait été approuvée, il sera difficile de revenir en arrière. La communication est essentielle à l’efficacité de la journée de travail et à la qualité des photos. 

Combien de temps doit-on prévoir? Par photo, selon le degré de complexité du tableau, on peut compter de 30 à 60 minutes. Préparer le tableau peut être très rapide, mais aussi très long. S’il y a des accessoires, et particulièrement quand on prend des photos de nourriture, on peut facilement compter une heure. Même chose si on doit attendre un moment précis de la journée pour avoir le bon éclairage naturel. 

Selon la complexité des photos prévues, on peut compter prendre de 8 à 15 tableaux par photoshoot. 

Où iront les photos?

Il est essentiel de déterminer la destination des photos que l’on prend. Si elles sont destinées à différents réseaux sociaux, divers formats devront peut-être être prévus. Il faut s’assurer que le format des photos prises est adéquat (par exemple horizontal ou carré pour une publication Facebook, vertical pour les stories et carré pour le feed Instagram) pour réduire au minimum le nombre d’ajustements à faire en postproduction. Bien sûr, toutes les photos peuvent être déclinées pour toutes les plateformes, mais il faut prévoir le coup! 

Étape 6 : Sélection et retouche des photos (postproduction)

Mission accomplie. Dans les jours qui suivent le photoshoot, les photos choisies et approuvées sont retouchées pour ajouter les bons filtres, veiller à la cohérence avec l’image de marque et recadrer, au besoin, dans les bons formats.

Et voilà. Vous avez des photos inspirantes qui vous permettront de vous démarquer sur les réseaux sociaux. 

Le simple fait d’y penser vous essouffle? C’est normal. Un photoshoot, c’est beaucoup de travail, de coordination avec tous les intervenants, d’allers-retours, d’achats, etc. C’est une panoplie de détails à gérer, dont la plupart ne peuvent être réglés entre deux courriels ou deux rencontres. Il faut du temps et de l’énergie pour obtenir des photos de qualité. 

Alors, on gère tout ça pour vous en vous servant du contenu photo de qualité?

0

0,00 $